Ce qu’il faut savoir sur la douche à l’italienne

Les salles de bains ne sont pas des lieux qui sont uniquement dédiés aux actions de nettoyage et de propreté de l’être humains, ce sont de véritables espaces de vie dans lesquels on peut lire le journal, un magasine ou regarder un film pendant qu’on prend son bain. Plusieurs personnes se mettent à rénover leurs salles de bain de façon à les rendre plus à la mode. Aujourd’hui, nous allons parler des douches à l’italienne et de leur installation.

En quoi consiste une douche à l’italienne ?

Lorsqu’on visite les salles de bains, on peut se rendre compte qu’il existe deux modèles. La première catégorie est une douche qui utilise un receveur d’eau apparent, surélevé et poser au sol, de sorte à constituer un espace clos, c’est généralement le modèle le plus répandu entre les gens. La seconde catégorie, concerne ce qu’on appelle la douche à l’italienne, ce modèle trouve son origine, comme son nom l’indique, d’Italie. En gros, une douche à l’italienne est une douche dont le receveur d’eau est encastré au sol, de sorte à former un seul et même niveau avec le parterre de la salle de bain. C’est un modèle qui est très apprécié en ce moment, et qui revient en force, car il est très élégant et chic, ce sont sa discrétion et son camouflage qui font tout son charme.

Quels sont les avantages d’une douche à l’italienne ?

Ce modèle de douche est, comme nous venons de le dire, très apprécié en ce moment, car il fait penser à l’Italie, pays de la mode, de la gastronomie, de la civilisation, etc. Alors, les gens n’hésitent pas à convertir leurs douches traditionnelles, qui utilisent un receveur préfabriqué, contre ce modèle de douche plus discret et plus raffiné. Le plus gros avantage d’une douche à l’italienne, c’est le fait qu’elle est parfaitement adaptée à tout le monde. Que la personne soit en bonne condition physique, en fauteuil roulant, mal voyante ou non-voyante, ou n’importe quel autre handicap moteur, elle peut être utilisée sans aucune difficulté ni gêne ce type de douche. Une douche à l’italienne est aussi très simple à nettoyer, il suffit de passer une brosser et un peu de produit détergeant sur la surface du receveur, et le tour est joué. Ce modèle de douche ne consomme pas un grand espace, il permet même d’en gagner, car la surface du receveur peut être utilisée comme un espace de rangement par exemple.

En savoir plus :  Ce qu'il faut savoir sur le joint de douche

Comment peut-on installer une douche à l’italienne ?

Pour faire l’installation d’une douche à l’italienne, il y a bien évidemment un certain nombre d’étapes et de démarches à suivre. C’est une opération assez complexe, à laquelle on doit prêter un grand soin, car le but est bel et bien d’avoir un receveur de douche parfaitement posé au même niveau du sol. Dans la liste ci-dessous, nous allons citer les étapes de cette installation, ainsi que des matériaux, outils et dispositifs nécessaires à cela. Ces étapes sont :

  • Choisir le bon modèle de receveur, ce dernier doit être incliné de 3 centimètres ;
  • Le choix un caniveau, c’est un choix qui permet de respecter la linéarité de la douche à l’italienne ;
  • Consacrer l’espace du raccorder du caniveau avec le reste du système d’évacuation en faisant des travaux au sol ;
  • Mettre du ciment de colle, puis venir placer dessus le receveur en appuyant pour s’assurer qu’il est bien collé ;
  • Appliquer de l’étanchéité autour de la douche et sur les parois qui l’entourent ;
  • Installer la colonne de la douche, soit sur le plafond, comme un ciel qui pleut, soit sur le côté.