Les causes d’un robinet goutte

Ploc… Ploc… Ploc… Un robinet qui goutte est forcément source de désagrément auditif, en plus des conséquences économiques et écologiques. Lorsque cela vous arrive, vous devez réagir et ne pas laisser couler (au sens propre et figuré). Si vous ne tenez pas à faire intervenir un plombier, vous pouvez vous-même pallier au problème, mais pour cela, vous devez comprendre les causes derrière votre robinet qui coule. Sur ce point, nous vous éclairons.

Robinet qui goutte : quelles sont les causes ?

Pour comprendre et détecter l’origine de votre fuite d’eau, vous devez connaître le type de votre robinet et ses spécificités. Votre robinet qui fuit est soit un robinet mitigeur, soit un robinet mélangeur. La différence ? Le premier a une poignée unique qu’on tourne pour changer la température de l’eau. Le second a deux poignées : une pour le chaud et une pour le froid. Ces deux robinets peuvent être touchés par des problèmes fréquents, des problèmes de robinetterie :

  • Des poignées qui vieillissent ;
  • Des pièces détachées usées ;
  • Des joints abîmés.

Chaque fois que vous actionnez la poignée de votre robinet, vous pressez contre une rondelle située à la base. Au fil du temps, cette base finit par s’user, et entraîne des fuites du bec. C’est la cause la plus répandue. Si le robinet goutte près de la base, c’est que l’une des pièces qui le composent a fini par s’user avec le temps. Généralement, ce sont l’écrou de garniture ou la bague de réglage qui sont le plus touchés. Les joints sont également une partie qui s’abîme et qui cause beaucoup de fuites. Un joint usé ne maintient plus le robinet fermé, et il faudra donc démonter tout le robinet, afin de changer la pièce défaillante.

En savoir plus :  Qu'est-ce qu'un WC avec ou sans bride ?

Les conséquences d’un robinet qui goutte

Si le son émis par les gouttelettes d’eau qui chutent est entêtant et insupportable à la longue, il a des conséquences encore plus graves : du genre qui touchent à l’environnement et à votre portefeuille. Il faut savoir qu’en France, on estime les robinets qui gouttent non-réparés à plus de 40 %, et cela a des conséquences non-négligeables. Si ces robinets continuent à goutter, c’est tout simplement parce que les particuliers décident de ne pas entamer de réparation, du moins pour la plupart. D’autres essaient de réparer le robinet par leurs propres moyens, tant bien que mal, et le résultat n’est pas toujours au beau fixe ; la solution du plombier professionnel n’étant pas prise en considération par peur d’une facture trop salée. Or, si cela peut paraître sans gravité, ce n’est pas le cas. Au bout d’une heure, un robinet qui goutte laisse s’échapper environ 4 litres d’eau. Chaque année, on ne compte pas moins de 36 m3 d’eau perdue inutilement pour cause de fuite. De plus, les particuliers ont vite fait d’observer une hausse dans la facture d’eau. À ce moment-là, mieux vaut payer un professionnel, et tant les dégâts économiques qu’écologiques seront épargnés.

Robinet qui goutte encore : que faire ?

Si, même après avoir intervenu, votre robinet continue de goutter, ne vous impatientez pas, et attendez un peu que les nouvelles pièces prennent leurs places avant de pouvoir remplir leurs rôles. Si le robinet goutte toujours, vérifiez son assemblage, et assurez-vous d’avoir bien remonté le robinet. Si, à ce stade-là, rien n’y fait, vous serez peut-être dans l’obligation de prendre un kit de robinetterie complet, mais généralement, vous n’aurez besoin que de remplacer un seul élément : la grille. Si après tous vos efforts, la situation n’a pas changé, vous n’avez pas d’autres choix que de solliciter les services d’un professionnel. Lui saura reconnaître l’origine du problème, et lui trouver une solution.

En savoir plus :  5 astuces pour réussir le dégorgement de canalisation