Les avantages de l’installation d’une plomberie multicouche

Les travaux de la plomberie sont la plupart du temps coûteux et compliqués, ce qui les rend effrayants et détestés par les gens, sauf que dernièrement, on a inventé une nouvelle technique de plomberie moderne, simple et facile à installer. Il s’agit de la plomberie multicouche. Ce type de plomberie s’applique dans toutes les situations, que ce soit pour faire une rénovation ou une petite réparation seulement. Ce qui est sûr, c’est qu’elle assure un résultat impeccable et bien fini. Comment peut-on alors poser une installation d’une plomberie multicouche chez soi ?

Définition de la plomberie multicouche

La plomberie multicouche est une technique de plomberie très moderne et facile à installer, contrairement à la plomberie classique où on est obligé de faire des raccordements avec soudure, on n’y trouve même pas des raccords à visser. Cela se fait à l’aide d’un certain type de tuyau spécial pour cette plomberie. Il s’agit des tuyaux multicouches, ses derniers sont appelés ainsi parce qu’ils sont constitués de trois couches essentielles :

  • Une couche d’aluminium ;
  • Deux couches de polyéthylène.

L’utilisation de ces deux types de matériaux n’est pas par hasard. Ils ont certaines caractéristiques qui rendent le tube multicouche particulièrement souple et étanche, et surtout, ils le rendent plus durable par rapport aux tuyaux classiques. En effet, la feuille d’aluminium permet de protéger le tube multicouche contre la corrosion, elle sert comme une barrière anti-oxygène et fait en sorte d’éviter la formation des boues. Elle permet aussi de repérer les canalisations encastrées via un détecteur de métaux. Cette couche est située entre les deux autres couches de polyéthylène, ce dernier donne au tube une faible dilatation thermique.

En savoir plus :  Guide pour trouver un bon plombier à Paris 19

Pourquoi utilise-t-on la plomberie multicouche ?

En effet, si ce type de plomberie devient de plus en plus apprécié que la plomberie classique, c’est pour de multiples raisons. Il faut d’abord noter que l’utilisation des tuyaux multicouches et beaucoup moins compliquée. Ils sont très faciles à manipuler pendant le travail vu leurs caractéristiques, ce qui rend la tâche simple, rapide et surtout, ça donne un résultat bien fini et impeccable sans aucun défaut. Et ce, parce qu’en réalité, il n’y a aucun raccordement ni soudure, ni vissage ou sertissage à faire. Ils sont aussi légers et faciles à transporter, sans oublier leur particularité essentielle qui est la protection contre la corrosion et la formation de tartre. La plomberie multicouche est une plomberie très pratique et flexible, les tubes sont très faciles à couper et vous pouvez tout simplement les cintrer à la main ou à l’aide d’une cintreuse ou un ressort citerne. L’installation d’une plomberie multicouche a de nombreux avantages, elle va non seulement vous permettre de gagner beaucoup de temps en évitant les soudures et les travaux de raccordement, mais aussi, elle est compatible avec toute sorte d’installation, que ce soit pour une réparation de plomberie ou n’importe quelle rénovation, comme celle d’un chauffage à titre d’exemple. Vous pouvez également utiliser cette technique révolutionnaire pour une installation neuve. Cela va vous garantir un confort et un travail propre sans trop de calculs et de casse-têtes.

Comment poser une installation d’une plomberie multicouche ?

La pose d’une installation d’une plomberie multicouche est bien plus facile et moins compliquée que toute autre technique. Non seulement, vous allez utiliser un matériel plus souple et léger, ce qui rend la manipulation simple et rapide, mais aussi, vous allez gagner beaucoup de temps en évitant de couper les tuyaux et de faire des calculs pour les raccorder de nouveau en les vissant. Ce qui est important à noter, c’est la simplicité de l’installation qui dépend essentiellement du choix des outils et des tuyaux utilisés. Vous devez choisir les tuyaux appropriés à votre projet en précisant s’il est encastrant ou apparent. Une fois que le type de tuyaux est bien choisi, il ne reste maintenant qu’à préparer les outils nécessaires pour commencer l’installation. Il s’agit principalement d’une pince-coupe et d’un calibreur. Il est possible d’utiliser un calibreur-ébavureur afin de donner au tube sa forme cylindrique. Notons qu’il existe 4 types de raccord différents l’un de l’autre :

  • Le raccord automatique non encastré réservé aux petits projets d’extension ;
  • Le raccord à compression non encastré utilisé pour des projets moyens ;
  • Le raccord à sertir très simple à manipuler ;
  • Le raccord à union mixte pour des installations déjà existantes.
En savoir plus :  Quelle est l'utilité d'une chaudière biomasse ?

Laisser un commentaire