Ce qu’il faut savoir sur la soudure en plomberie

Si vous êtes un adepte des travaux de bricolage à la maison, surtout en ce qui concerne la plomberie, vous avez forcément acquis des notions de soudure. Pour les novices, ça peut paraître très compliqué. Dans cet article, on évoquera le principe de la soudure en plomberie, et le matériel nécessaire pour s’acquitter de ce type de travaux, utile pour assembler de façon permanente différentes structures de votre plomberie. Elle permet entre autres d’assurer la continuité de la tuyauterie sans fuites, mais attention à bien respecter les consignes de sécurité.

Comment faire de la soudure en plomberie ?

Nombreux sont les travaux de plomberie que l’on peut effectuer grâce à la soudure, avec le bon équipement et un savoir-faire, la soudure est à la portée de tout bricoleur. L’action de souder nécessite que la pièce entre en fusion pour s’assembler, par conséquent, le métal doit être chauffé à très haute température, à l’aide d’un équipement spécifique à la soudure. Le matériel doit être adapté au matériau que vous souhaitez souder.

  • La fonte ;
  • Le cuivre ;
  • L’aluminium ;
  • L’inox ;
  • Le plastique.

Généralement, lorsque l’on ne maîtrise pas forcément la soudure, au lieu de souder directement le cuivre par exemple, qui demande l’utilisation d’un poste à soudure, vous pouvez faire fondre un raccord en étain qui a une température de fusion beaucoup plus basse, par conséquent, un chalumeau peut suffire. Par contre, pour faire souder deux tuyaux en cuivre, il s’agit d’un travail plus délicat, nécessitant un poste bi-gaz pour atteindre la température de fusion du cuivre, et il est préférable d’utiliser une pâte décapante adaptée pour préparer la structure et faciliter la soudure.

On distingue trois techniques de soudage, à savoir : à l’arc électrique, à la flamme, ou encore au fer chauffant. Pour l’électrique, cette technique permet une fusion au cœur même du métal, contrairement à la soudure à la flamme et au fer qui crée la soudure à la surface.

Quel est le matériel pour faire de la soudure en plomberie ?

Comme pour tout type de travaux, il est primordial d’avoir le bon équipement adapté à son projet, pour cela, il faut faire son choix d’équipement de soudure en fonction de :

  • La puissance exigée ;
  • Le matériau à souder ;
  • Le résultat escompté.

Il y a plusieurs appareils dédiés à la soudure, qu’il faut choisir avec soin et manipuler de façon avisée. Il y a notamment la lampe à souder, qui est un appareil multi-usage, qui a une flamme atteignant les 1 600 °C. Il y a aussi le fer à souder, qui se décline sous forme électrique et sous forme à gaz. Le chalumeau à gaz fonctionne de manière similaire à la lampe à souder, mais se présente différemment, en effet, la flemme sort à travers une buse qui est raccordée à une alimentation par bouteille de gaz, sa puissance de flamme atteint les 2 000 °C. Il existe un autre type de chalumeaux qui crée une flamme à haute température par combustion de l’oxygène, et d’un autre gaz qui peut être du butane, du propane ou tout autre combustible. Pour ce qui est du poste à souder électrique, l’arc électrique approché d’un pôle sous tension peut atteindre jusqu’à 5 000 °C de température, ce qui est supérieur à l’utilisation nécessaire dans le cadre de réparation de plomberie. De plus, il est nécessaire d’utiliser un décapant ou un flux adapté au matériel.

Quelles sont les mesures de sécurité pour la soudure en plomberie ?

Avant de vous lancer dans des travaux de soudure pour votre plomberie, il faut préparer les pièces, en les nettoyant, régler vos outils et laissez bien refroidir les métaux avant de penser à la toucher. Mais plus important encore, il faut impérativement protéger votre environnement et votre personne, pour éviter tout risque de brûlures graves que peut engendrer des appareils de cette envergure.

Il faut prendre des précautions, telles que porter des gants adaptés, un masque de soudeur pour éviter toutes projections durant la soudure, et respecter à la lettre la notice d’utilisation de votre équipement de soudure. La pièce doit être adaptée, et il ne faut pas oublier le pare-flamme entre la flamme et le mur, afin de s’assurer qu’aucune zone ne sera touchée. Enfin, n’oubliez pas qu’utiliser le bon matériel et prendre toutes les mesures de sécurité vous permettront d’assurer une soudure sans fuite et sans prise de risque.

Laisser un commentaire